10 août 2021 11 min de lecture

Test - Rail Route

Test - Rail Route

Découvrez notre test de Rail Route, un simulateur de gestion de circulation ferroviaire.

Rail Route est un simulateur de gestion de circulation ferroviaire. Votre but sera de construire et développer un réseau ferré puis de gérer son trafic en manipulant aiguillages et signaux afin d'amener vos trains de leur gare de départ à leur terminus, et ce jusqu'à l'automatisation complète de toutes vos opérations.

Rail Route est développé par Bitrich.info et est sorti sur Steam le 23 juin 2021. Nous vous recommandons d'aller lire notre présentation du jeu si vous souhaitez un rapide aperçu.

Présentation de Rail Route, le simulateur de gestion de réseau ferroviaire
Découvrez Rail Route, le simulateur de gestion de réseau ferroviaire.

Avant de commencer ce test, nous tenons à préciser qu'il s'agissait du premier jeu du genre que nous avons eu l'occasion de tester. Le concept du jeu est, pour nous, de niche et assez complexe à maîtriser sans connaissances du milieu.


Gameplay

Le principe de Rail Route est assez simple. Vous devez construire, gérer et faire évoluer un réseau ferroviaire représenté sous forme schématique et faire en sorte que vos trains circulent à l'heure dans toutes les gares où ils doivent se rendre. Cependant, vous l'aurez compris, votre réseau va devenir très dense et complexe et l'optimisation ainsi que la recherche de la perfection vont être de mise.

Prise en main

Étant un novice total de ce genre de jeu, mais ayant beaucoup de notions du domaine ferroviaire, la prise en main classique du jeu s'est faite assez naturellement. De nombreux petits tutoriels vous apprendront les mécaniques importantes du jeu (gestion des gares, des voies, des signaux, des aiguillages et des trajets) et vous guideront assez rapidement vers une partie sans fin dans laquelle vous pourrez expérimenter et mettre en pratique ce que vous aurez appris.

Le jeu se joue à la souris et est disponible en français. La traduction est très bonne malgré quelques petites fautes par-ci par-là mais rien qui soit bloquant sur la compréhension ou le gameplay.

On regrettera l'absence d'un mode style campagne ou d'un tutoriel regroupant les divers aspects du jeu sur une seule partie. Cela aurait été vraiment un aspect très positif sur la prise en main du jeu et surtout pour voir comment évoluer efficacement votre réseau, qui est une partie assez complexe du jeu sans avoir ces fameuses connaissances du milieu, comme mentionné précédemment.

Le jeu vous proposera donc deux types de cartes, les cartes sans fin et les cartes horaires et vous pourrez retrouver des cartes de la communauté grâce au Steam Workshop et à l'éditeur de carte en jeu vous permettant de recréer les réseaux que vous connaissez ou des challenges à donner aux joueurs.

Carte sans fin

Commençons par la carte sans fin sur laquelle vous devrez construire votre réseau, le développer, gérer vos contrats, rechercher des améliorations et où vous devrez rechercher la perfection et l'automatisation complète de votre réseau.

Nous avons choisi de partir sur la carte de Berlin où nous débutons avec trois gares, quelques contrats réguliers et surtout, tout à faire.

Notre partie sur cette carte a duré environ 5 heures, le temps de tester les points clefs du jeu jusqu'à l'automatisation complète d'un petit réseau.

Le début de partie

Les contrats

Dans Rail Route, vous devrez accomplir deux types de contrat. Les contrats "verts" qui sont des contrats réguliers et des contrats "rouges" qui n'ont lieu qu'une fois. Chaque contrat accompli vous octroiera un point d'expérience de la couleur du contrat ainsi qu'une récompense financière suivant le respect des termes du contrat.

Divers contrats disponibles

Les contrats réguliers (verts) seront votre source principale de revenus et vous demanderont de respecter un trajet précis à une certaine vitesse moyenne. Lorsque vous acceptez ces contrats, vous réalisez une "marche d'essai", durant laquelle vous allez fixer l'heure de début de votre contrat, les quais que vous affecterez pour ce train et le jeu calculera la vitesse moyenne du train pendant cette marche d'essai en fonction de la qualité de vos voies et de votre gestion des signaux.

À la fin de la marche d'essai, vous obtiendrez un score en pourcentage qui sera également la part du montant initial du contrat. Si vous obtenez un score de 50% pour un contrat initial à 5000, vous obtiendrez donc 2500 par train de ce contrat qui arrivera à bon port et dans les temps (calculés avec la marche d'essai). Libre ensuite à vous de refuser le contrat, si vous avez commis une erreur par exemple, ou de l'accepter.

Avec des améliorations, vous pourrez plus tard modifier les quais affectés ainsi que les horaires de vos contrats réguliers sans besoin de les annuler pour en réaliser d'autres.

Les contrats ponctuels (rouges) n'ont eux pas de période d'essai, étant donné qu'ils n'ont lieu qu'une seule fois. Mais ils sont en général plus complexes à réaliser. Ils demanderont par exemple une liaison express entre deux gares, il faudra alors que votre réseau soit dégagé au moment où vous prendrez ce contrat ou que vous fassiez en sorte que vos trains ne gênent pas la circulation. Ces contrats pourront également demander de rester très longtemps sur un quai et le train bloquera donc votre réseau pendant un certain temps.

De notre côté, nous avons créé des voies spécifiques pour ces contrats afin d'en faire souvent car ils rapportent beaucoup d'argent et vous pourrez surtout, après quelques améliorations, transformer un point d'expérience rouge en cinq points d'expérience verts.

Les améliorations

Les améliorations sont un point très important dans votre progression. Divisées en quatre sous-parties : contrats, automatisation, contrôles et interface. Vous pourrez débloquer de nouvelles technologies grâce aux points d'expérience verts et rouges accumulés avec vos différents contrats.

Les améliorations de contrats

La partie contrat vous permettra par exemple de débloquer de nouveaux contrats dont les rouges, d'échanger vos points d'expériences, ou encore de modifier vos contrats existants.

La partie automatisation vous permettra d'automatiser vos itinéraires grâce à des signaux automatiques, des capteurs ou l'automatisation / amélioration de certaines tâches comme l'enchaînement d'ordres ou leur mise en attente.

La partie contrôle proposera des améliorations pour améliorer vos voies dont des tunnels, des blocs ou une meilleure vitesse de circulation. Mais également la possibilité de débloquer d'autres gares ainsi que d'obtenir du contrôle sur vos trains.

La partie interface, quant à elle, vous proposera des améliorations de l'interface afin de vous faciliter la vie. Parmi ces améliorations on retrouvera par exemple des affichages d'informations, des boutons de tri ou de centrage, un meilleur tri de votre liste de trains en attente ou encore des notifications sonores.

La construction

Vous l'aurez compris, vous allez devoir agrandir votre réseau pour profiter de contrats plus importants et intéressants. Mais là a été pour nous un des gros défauts du jeu, vous pouvez très bien vous contenter de rester petit et de ne jamais aller voir ailleurs.

C'est donc à vous de vous imposer ce challenge ou alors de rester petit tout en étant efficace. Le défaut ici étant que cette grande liberté donnée par le jeu, qui reste avant tout un mode bac à sable, peut conduire à un certain ennui à cause de la répétabilité et de la facilité de gagner de l'argent et de l'expérience avec les contrats du début.

D'un point de vue gameplay, l'aspect construction est bien réalisé et est surtout très permissif. Vous pourrez en effet revendre vos constructions au prix de leur achat, permettant donc de refaire à tout moment l'entièreté de votre réseau sans perdre un centime. Vos voies sont représentées par des lignes et les infrastructures sont facilement reconnaissables.

L'amélioration du réseau

Au fur et à mesure que vous agrandirez votre réseau, votre nombre de signaux va augmenter de même que votre désir de faire circuler vos trains plus rapidement. En effet, vos trains sont limités à 40 km/h de base, mais vous pourrez obtenir rapidement des améliorations pour améliorer vos voies. L'outil d'amélioration des voies est très simple d'utilisation et indiquera d'une couleur différente vos voies aux vitesses différentes. Une fois votre vitesse de réseau augmentée, pensez à annuler vos contrats et à en reprendre des plus intéressants, car une meilleure vitesse moyenne augmente vos revenus !

Les lignes magenta ont été améliorées à 80 km/h

Pour vos signaux, optez assez vite pour l'amélioration des signaux automatiques qui permettra à vos signaux de gérer automatiquement vos aiguillages en fonction de l'endroit où vous voulez amener votre train. L'amélioration des commandes chaînées et des itinéraires en attente vous permettront de semi-automatiser vos trajets et seront très utiles surtout quand vous commencerez à en avoir un certain nombre.

Les signaux automatiques (triangulaires) deviendront rapidement une absolue nécessité

L'automatisation

Le but que vous rechercherez dans Rail Route, sera principalement de toucher le moins possible à votre souris et de voir vivre votre réseau de lui-même. Ainsi, il vous faudra rechercher les trois améliorations d'automatisation : le capteur d'arrivée, le capteur de départ et le capteur d'itinéraire. Ne l'ayant pas utilisé, nous vous laisserons découvrir les subtilités du dernier capteur.

Les capteurs sont un peu confus à comprendre à première vue, mais grâce aux tutoriels proposés, vous apprendrez très vite à les maîtriser une fois que vous les aurez utilisés.

Un capteur d'arrivée aiguillant automatiquement un train vers sa voie

Le capteur de départ se positionne sur un quai de gare et enverra vos trains sur un certain itinéraire en fonction de leur prochaine gare desservie. Bien évidemment, vous devrez convertir vos signaux en signaux automatiques afin de profiter de cette fonctionnalité.

Le capteur d'arrivée se place lui avant une gare et doit être relié à un signal automatique pouvant commander des aiguillages permettant d'orienter votre train sur les divers quais de la gare. Il suffira donc d'indiquer au capteur ce fameux signal et la gare desservie et vos trains seront automatiquement orientés vers le bon quai, assigné par le contrat.

Une fois que vous aurez placé ces différents capteurs, vos trains pourront automatiquement partir et arriver en gare sans besoin de votre aide. Les capteurs d'itinéraires seront eux utiles sur des jonctions complexes entre diverses gares, mais nous n'en avons pas eu l'utilité dans notre partie de test. Il vous faudra par contre être prévoyant dans des endroits assez étroits car les capteurs prennent une case de voie, il faudra donc penser votre circuit pour laisser assez de place entre le capteur, le signal (si le capteur est trop près du signal, votre train ralentira), et de la gare.

Notre carte après quelques heures de jeu, quasi entièrement automatisée

Carte horaire

Les cartes horaires ont, quant à elles, un réseau déjà existant et vous devrez gérer uniquement les signaux et aiguillages afin de mener un nombre défini de trains à bon port. Les parties durent en général quelques minutes.

Nous avons donc testé la carte Sinnoh afin de voir à quel point cette célèbre région de Pokémon est facile, ou non, à gérer.

La carte horaire de Sinnoh

Dans ce mode donc, votre seul but est de gérer les signaux et aiguillages afin de mener tous les trains à bon port. Dans cette carte, 14 trains seront à gérer et tous les signaux étant manuels, il faudra faire également attention à gérer les aiguillages efficacement afin de ne pas créer de retard ou de mauvaises routes.

La partie a duré environ 15 minutes et était relativement relaxante, la gestion des trains était à la fois simple et logique tout en demandant d'être attentif, certains changements d'aiguillages ou de signaux devant être faits à la seconde près, nous avons d'ailleurs perdu 2 points à cause d'une petite erreur de timing.

Ce type de carte sera donc parfait si vous n'avez pas beaucoup de temps et si vous voulez apprendre les bases de la gestion d'un réseau avancé.

Graphismes et musiques

Les graphismes de Rail Route sont très simplistes mais efficaces. On reconnaît facilement chaque élément du jeu, on sait si notre chemin est libre, affecté ou en cours d'utilisation. Les couleurs sont vives et les textes lisibles, c'est tout ce qu'on demande d'un jeu de la sorte.

Niveau musiques et effets sonores, comme les graphismes, ils sont simples, reconnaissables et efficaces et font tout à fait l'affaire pour ce type de jeu. L'ambiance globale du jeu est réussie, on passerait des heures à gérer nos petits trains et à faire évoluer notre réseau.

Notre avis

Pour conclure ce test, nous pouvons dire que Rail Route a réussi à rendre abordable un concept compliqué et de niche qu'est la gestion de réseaux ferroviaires.

Les débutants devront peut-être passer par quelques cartes horaires ou les vidéos des développeurs afin de comprendre comment construire et développer un réseau, mais les joueurs amateurs comme experts du genre sauront retrouver leurs repères et s'amuser à leur façon avec les challenges qu'ils s'imposeront.

Malgré ce manque de challenge imposé par le jeu, qui pourrait par exemple être résolu par un mode campagne ou une difficulté accrue du mode sans fin, le jeu reste très plaisant à jouer et reste en Early Access. Les mises à jour sont régulières et les développeurs sont attentifs à leur communauté, de quoi donner un joli avenir au jeu.

Points positifs

  • Jeu disponible en Français ;
  • Editeur de carte et Steam Workshop ;
  • Rend accessible un style de jeu complexe ;
  • Expérience de jeu évolutive, complète et intéressante ;
  • Cartes horaires plaisantes si on a peu de temps et si on ne veut s'essayer qu'à la partie gestion ;
  • Aucun bug trouvé durant notre test ;
  • Mises à jour régulières et développeurs à l'écoute de leur communauté.

Points négatifs

  • Manque de challenge sur le mode Carte sans fin ;
  • Peu devenir lassant après quelques heures de jeu ;
  • Le concept du jeu reste de niche et ne plaira pas à tout le monde.

Rail Route est développé par Bitrich.info et est disponible sur Steam en accès anticipé pour 12,49 € depuis le 23 juin 2021.

Ce test a été réalisé avec une clé fournie par le développeur.

Opti
Opti
Développeur Unity VR et rédacteur / correcteur dans la presse jeu vidéo depuis 2015. Je suis spécialisé dans les jeux de simulation / gestion / indés. Envoyé spécial et membre du conseil de G'o'M.

Laissez un commentaire !

Table des matières
Génial! Vous vous êtes inscrit avec succès.
Bienvenue à nouveau! Vous vous êtes connecté avec succès.
Vous vous êtes abonné avec succès à Game'o'Matic.
Votre lien a expiré.
Succès! Vérifiez votre e-mail pour le lien magique pour vous connecter.
Succès! Vos informations de facturation ont été mises à jour.
Votre facturation n'a pas été mise à jour.